Histoire

Fin 2011, les communes d’Esch-sur-Sûre, de Heiderscheid et de Neunhausen ont fusionné en une nouvelle commune dénommée «Commune d’Esch-sur-Sûre».

Esch-sur-Sûre

L’histoire de la localité est étroitement liée à celle de son château. Le premier témoignage de son existence remonte à l’an 773. La seigneurie d’Esch-sur-Sûre, lors de sa plus grande étendue, ne comptait pas moins de 19 villages et hameaux. En 2011 la commune s’étendait sur 6,76 km2 et ne comptait plus qu’une seule localité où vivaient 307 habitants.

L’évolution démographique était la suivante :

1821 : 771 habitants
1856 : 764
1900 : 520
1921 : 444
1947 : 372
1981 : 270
2009 : 307

Si à l’époque le bourg comptait de nombreux artisans, voire même quelques petites industries comme la tannerie et la draperie, Esch-sur-Sûre se réjouit aujourd’hui d’une vocation touristique internationale. L’atout principal est évidemment son site pittoresque au milieu d’un méandre de la Sûre avec son château fort. Notons encore ses hôtels et restaurants et surtout le camping au bord de la Sûre. En amont de la localité se situe la Maison du Parc, centre du Parc Naturel de la Haute Sûre, avec le musée de la vieille draperie. Finalement, signalons le barrage produisant de l’eau potable pour une bonne partie du pays et de l’énergie électrique de pointe. Reste à signaler à proximité du bourg, la présence d’une vieille chapelle avec un cimetière historique.

La commune de Heiderscheid s’étendait sur une superficie de 32,65 km2 avec 1507 habitants fin 2011 . Du point de vue topographique le territoire de l’ancienne commune se divisait en 2 parties :

Le plateau avec les localités de Eschdorf, Heiderscheid, Hierheck, Merscheid

La vallée de la Sûre avec Dirbach, Heiderscheidergrund, Ringel, Tadler

Évolution démographique :

1821 : 1447 habitants
1856 : 2078
1900 : 1596
1921 : 1665
1947 : 1106
1981 :   950
2009 : 1507

Jusqu’il y a peu de temps Heiderscheid était une commune ardennaise à caractère typiquement agricole. Mais, grâce à l’essor économique de la région « Nordstad », la majorité de la population travaille aujourd’hui dans le secteur tertiaire. Une des caractéristiques principales de la ancienne commune de Heiderscheid, c’etait l’intensité de sa vie sociale et culturelle. Voilà pourquoi on ne comptait pas moins de 27 associations et sociétés. Du point de vue culturel, il y a lieu de citer le « Konschthaus » à Heiderscheid, la bibliothèque régionale à Eschdorf, ainsi qu’au Heiderscheidergrund, la chapelle octogonale unique au pays. Moins touristique que les deux autres communes, notons tout de même le centre de loisirs « Fuussekaul », le camping au Heiderscheidergrund, ainsi que plusieurs hôtels et restaurants. À Heiderscheid se trouve le grand centre scolaire et sportif intercommunal avec la « Kannerstuff » et la « Krabbelstuff ». À côté, le long de la route principale, citons l’aménagement d’une zone artisanale et commerciale avec le « Buttik vum Séi ». Reste à signaler l’installation du Bureau Leader et la présence d’un centre médical à Eschdorf.

Neunhausen

La commune de Neunhausen se situait au milieu du Parc Naturel de la Haute Sûre. Elle se composait des localités suivantes :

Bonnal
Insenborn
Lultzhausen
Neunhausen
et des (anciennes) fermes Buerfelt, Neihaff, Wealerhaff.

Neunhausen s’étendait sur une superficie se 11,84 km2, tandis qu’en 2011 sa population s’élèvait à 320 habitants.

Évolution démographique :

1821 : 464 habitants
1856 : 546
1900 : 399
1921 : 322
1947 : 292
1981 : 251
2009 : 320

Si à l’époque Neunhausen était une commune plutôt agricole, de nos jours la population travaille surtout dans le secteur tertiaire. Parmi les principaux attraits touristiques, il y a d’abord le paysage merveilleux et le lac avec ses plages publiques. En plus il y a lieu de citer la Maison de la Forêt du Bourgfried, le pont flottant pour piétons, l’église rénovée à Insenborn, un ensemble de 12 stèles réalisées par les habitants et dressées à différents endroits de la commune et surtout le « Symposium International de la Sculpture » en amont de Lultzhausen. Cette localité abrite entre autres une base nautique et l’unique Auberge de Jeunesse du Parc Naturel.